Ecole de Conduite du Léman

Notre auto école vous propose cette opportunité ouverte à tous

Avec 700 000 candidats reçus chaque année, le permis de conduire est le premier examen en France.

Parce qu'un grand nombre de jeunes de 15 à 25 ans n'ont pas toujours les fonds nécessaires pour le financement de leur formation à la conduite, l'Etat a mis en place le permis à un euro par jour.
L'objectif est simple : favoriser l'accès des jeunes au permis de conduire, à travers un système de prêt à taux zéro avec un remboursement d'un euro par jour.

Le coût total de la formation au permis de conduire ne change pas, mais l'établissement financier avance l'argent et l'Etat paie les intérêts.

Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus peuvent en bénéficier, sous réserve que l'établissement financier accepte leur dossier. Après avoir déterminé le nombre d'heures prévisionnel nécessaire, l'auto école établit un devis et un contrat pour la formation au permis de conduire. Ce contrat servira à formuler la demande de prêt auprès d'un établissement financier. Le remboursement (30 Euros par mois) commence dès que la somme est débloquée.

Si vous êtes à la recherche d'un emploi vous pouvez également bénéficier d'une aide financière pour passer le permis. Adressez-vous auprès de votre agence Pôle emploi dans le mois suivant votre inscription en auto-école.

Pour bénéficier de cette aide, le demandeur d'emploi doit être inscrit depuis au moins 6 mois de manière continue sur la liste des demandeurs d'emploi :

  • en catégorie 1, 2, 4 "formation", "CRP - convention de reclassement personnalisé", "CTP - contrat de transition professionnelle"  et être bénéficiaire de minima sociaux (revenu de solidarité - RSA, allocation de solidarité spécifique - ASS, allocation aux adultes handicapés - AAH, allocation temporaire d'attente - ATA) ou non indemnisés par le régime d'assurance chômage, sauf s'ils sont bénéficiaires de l'aide au retour à l'emploi minimale ;
  • ou en catégorie 5 "contrats aidés".

A noter : en cas de promesse d'embauche en CDI, CDD ou contrat d'intérim d'au moins 3 mois nécessitant le permis de conduire, des dérogations sont possibles à la condition d'être inscrit depuis au moins 6 mois de manière continue sur la liste des demandeurs d'emploi.

Le montant de l'aide (qui ne peut être attribuée qu'une seule fois) est fixé forfaitairement à 1 200 € (exonérée de cotisations sociales, de CSG, de CRDS et non imposable).

L'aide est versée par Pôle emploi en 3 fois par virement :

  • 400 € sur présentation d'une attestation d'inscription et de suivi de la formation au permis de conduire ;
  • 400 € sur présentation du document justifiant de la réussite à l'examen du code de la route ;
  • 400 € sur présentation du document justifiant de l'obtention du permis de conduire ou de 2 participations à l'examen du permis de conduire.

Contactez votre conseiller pour des renseignements complémentaires
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1719

Le Fonds d'aide aux jeunes (FAJ) intervient auprès des jeunes de 18 à 25 ans ayant des difficultés financières et/ou d'insertion.

Le FAJ soutient financièrement les personnes dont le projet de formation nécessite le permis de conduire.

Le montant de cette aide peut s'élever à 1 000 €. Le département décide du financement accordé. Pour en bénéficier, adressez-vous au référent de la mission locale la plus proche de chez vous.

Les jeunes de 18 à 25 ans, sans ressources personnelles ou familiales suffisantes pour financer leur préparation au permis de conduire, peuvent demander une bourse à leur mairie. Une partie du coût du permis de conduire est alors pris en charge par la ville, en échange d'une activité bénévole d'intérêt collectif (40 à 50 heures).

La sélection des dossiers est faite par une assemblée d'élus, de membres d'une commission technique et de personnels de la structure d'accueil et de suivi des demandeurs.

Toutes les mairies ne proposent pas la bourse au permis de conduire. Le dispositif doit avoir été voté par le conseil municipal.

L'Association de gestion des fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) intervient pour favoriser la mobilité des personnes handicapées.

Elle les aide à passer le permis de conduire lorsqu'il est nécessaire pour obtenir ou conserver un emploi.

Elle le finance à hauteur de 1000 € ou 1 300 € pour un permis aménagé.

Pour obtenir cette aide, la personne doit :

  • avoir au moins 18 ans ;
  • être demandeur d'emploi ou salarié en milieu ordinaire.